top of page
Rechercher
  • Laboratoire Entendre

Perte auditive génétique : peut-on hériter d'une perte auditive ?

Dernière mise à jour : 5 févr. 2021

Notre patrimoine génétique joue un rôle important dans les maladies et les anomalies auxquelles nous pouvons être confrontés. Peut-elle également influencer nos chances de perdre l'audition ?





Lorsque nous pensons à une perte auditive héréditaire, nous pensons généralement à des enfants nés sourds. De nombreux cas de perte auditive congénitale sont dus à la génétique, bien que certains soient causés par des malformations et des maladies congénitales. Nos gènes aident à déterminer nos caractéristiques, notre taille et notre prédisposition à certaines maladies et à certains problèmes de santé. Ils peuvent nous affecter jusqu’à un âge avancé et de nombreuses personnes ont une prédisposition génétique à la perte auditive.

Alors, qu’est-ce qu’une perte auditive héréditaire, à quel point est-ce courant et comment éviter les effets d’une perte auditive héréditaire en vieillissant ?


Quelle est la fréquence de la perte auditive héréditaire ?


Entre un et trois enfants sur mille naissent avec un trouble auditif quelconque, dont plus de la moitié est considérée comme héréditaire. En outre, certains troubles auditifs héréditaires ne se manifestent qu’à l’âge adulte et, comme la perte auditive chez les nourrissons et les enfants, peuvent être aggravés par des facteurs environnementaux et des facteurs liés au style de vie.

Une exposition importante au bruit peut entraîner une perte auditive de façon prématurée, certaines personnes présentant des symptômes dès la trentaine ou la quarantaine. Bien que l’exposition au bruit joue un rôle important dans la perte auditive liée à l’âge, nous ne pouvons pas ignorer les effets de la génétique sur cette pathologie.

De même, certaines personnes sont moins susceptibles de développer une perte auditive, mais la développent quand même en raison d’un mode de vie bruyant. Les ouvriers du bâtiment, les soldats, les musiciens et les autres personnes travaillant dans des environnements bruyants sont plus susceptibles de développer une perte auditive en vieillissant. Même le fait de vivre dans une ville surpeuplée et d’écouter de la musique forte peut entraîner une exposition au bruit et une perte auditive neurosensorielle au fil du temps.



Les causes de la perte auditive héréditaire


La perte auditive héréditaire se présente sous deux formes : syndromique et non syndromique. La plupart des cas non syndromiques peuvent être attribués à certains gènes et lignées familiales, tandis que la perte auditive syndromique est généralement causée par une combinaison de maladies et d’autres conditions génétiques.

Certaines maladies génétiques comme le syndrome de Usher, le syndrome de Pendred et l’otospongiose sont les maladies génétiques les plus courantes qui entraînent une perte auditive syndromique. Les généticiens sont encore en train d’identifier les gènes qui jouent un rôle dans la perte auditive, il n’y a donc pas encore assez d’informations concrètes sur ce sujet. Néanmoins, il semble sûr de supposer que la plupart des cas de perte auditive sont acquis au cours de la vie d’un adulte.

La perte auditive acquise est généralement causée par des facteurs non génétiques et des maladies comme les traumatismes crâniens, l’exposition au bruit, les infections et les médicaments ototoxiques. Dans la plupart des cas de perte auditive acquise liée à l’âge, l’exposition au bruit et d’autres maladies comme le diabète jouent le rôle le plus important.

Il est important de rappeler que si la génétique joue un rôle important dans certains cas de perte auditive, les facteurs environnementaux et l’exposition au bruit ont globalement plus d’impact.

Il est important de se concentrer sur la prévention et le traitement. Si vous avez encore une bonne audition, prenez des mesures pour la protéger et conseillez à vos enfants d’en faire autant.


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page